v

Pourquoi amasser des dons?

En collectant des fonds pour Sautons en cœur, vous sauvez des vies. Les dons amassés servent à financer des travaux de recherche vitaux qui préviennent les maladies du cœur et l’AVC, et viennent en aide aux survivants et à leurs proches.

Voici un aperçu de ce que les dons nous ont permis d’accomplir l’année dernière.

  • Nous avons investi 22,4 millions de dollars dans la recherche afin de soutenir 891 chercheurs de premier plan dans tout le pays.
  • Au pays, six règlements et sept lois ont été adoptés pour protéger les jeunes des méfaits du vapotage.
  • Dans le cadre des cours sur la réanimation, nous avons délivré 329 191 certificats à des instructeurs, à des professionnels de la santé et à des personnes du public, qui ont acquis des compétences d’importance vitale.
  • Nous nous sommes associés à 1 347 enseignants de partout au pays pour offrir à quelque 60 000 enfants notre ressource Jeunes Cœurs rythmés qui favorise l’adoption d’habitudes saines. Dans les communautés autochtones, 563 enseignants ont joint plus de 19 500 enfants et leurs familles.

Des enfants qui en aident d’autres

Karter

Avant d’avoir un an, Karter a subi deux chirurgies à cœur ouvert et a reçu deux petits appareils, des cardiostimulateurs, qui aident son cœur à fonctionner. Il a encore des problèmes cardiaques et doit régulièrement se soumettre à des examens de santé. Avec l’aide de son cardiologue, il peut maintenant jouer avec ses amis à l’école et participer à des activités amusantes comme la natation et la gymnastique.

Sa mère dit qu’il est une petite vedette qui ne se laisse pas abattre et qui prend le taureau par les cornes. Il a bien hâte de participer à Sautons en cœur avec ses camarades de classe afin d’aider d’autres enfants à faire comme lui.

Owen

Alors qu’il n’avait que deux ans, Owen Veloso avait déjà subi quatre interventions cardiaques pour aider son cœur à faire circuler le sang et l’oxygène dans son organisme. Malheureusement, ce n’était pas suffisant pour lui permettre de vivre normalement.

Owen avait besoin d’une autre opération importante. Grâce à la recherche, les médecins ont été en mesure de réaliser cette dernière intervention chirurgicale après le sixième anniversaire d’Owen, qui a ensuite pu jouer dans la neige pour la première fois!

William

William Kunz est né avec un trou au cœur. Alors qu’il n’était âgé que de trois ans, il a subi une chirurgie à cœur ouvert pour le réparer. Moins d’une semaine plus tard, il se portait si bien que les médecins lui ont donné son congé de l’hôpital.

Grâce à la recherche, de plus en plus de familles sont réunies avec leurs enfants, qui peuvent ainsi mener une vie saine et active. La mère de William était si reconnaissante qu’elle a commencé à travailler pour Cœur + AVC afin d’aider d’autres enfants comme son fils.

Natasha

« Parfois, j’ai l’impression que mon papa est mort pour que les médecins se penchent sur mon cas », témoigne Natasha Matthews. Depuis que les médecins ont découvert qu’elle était atteinte du même trouble cardiaque que son père, ils font tout en leur pouvoir pour l’aider.

Bien que Natasha ne puisse pas être aussi active qu’elle le voudrait, elle a tout de même beaucoup de plaisir à participer à Sautons en cœur. Ce programme est important, car les fonds qu’il permet d’amasser pourraient aider les chercheurs à guérir le cœur de Natasha, et celui d’autres personnes.

Océane

Océane Deschênes est née avec une malformation cardiaque. Elle a subi sa première intervention chirurgicale alors qu’elle n’avait que trois jours. Deux autres opérations ont suivi avant son sixième anniversaire. Océane sait que son cœur la rend différente, mais elle est brillante et joyeuse, et aime la vie! D’ailleurs, elle a déjà fièrement participé à Sautons en cœur.

Zoe

Avant d’être en deuxième année, Zoe avait déjà subi trois chirurgies à cœur ouvert. Tous les jours, elle porte un appareil qui surveille son cœur, même lorsqu’elle est à l’école. Si Zoe semble fatiguée, son enseignant utilise l’appareil pour communiquer l’activité électrique du cœur de la fillette à la grande sœur de cette dernière, laquelle est infirmière. Celle-ci peut lui dire ce qu’il faut faire pour aider son élève.

Malgré tout, Zoe déborde d’énergie. Elle a récemment participé à Sautons en cœur, et son enthousiasme l’a aidée à amasser plus de 1 000 $ pour aider d’autres personnes atteintes d’une maladie comme la sienne.

Dawson

Dawson Nemeth adore sauter à la corde. À la regarder s’amuser, on ne devinerait jamais qu’elle est née avec une cardiopathie congénitale et qu’elle a subi une chirurgie à cœur ouvert alors qu’elle n’avait que quatre mois. Aujourd’hui, ses médecins n’ont pas besoin de surveiller son état autant qu’auparavant.

Ainsi, Dawson peut suivre le rythme de ses amis et participer à Sautons en cœur pour amasser des dons pour la recherche qui vient en aide à des enfants comme elle.

Sautons donne en retour

Recevez des récompenses pour votre école! Les écoles obtiennent 10 % de la collecte en remise monétaire, ou accumulent des points échangeables contre de l’équipement sportif, du matériel scolaire comme des trousses technologiques, et plus encore!

Le programme de remise scolaire est notre façon de remercier les écoles de faire de la santé de leurs élèves une priorité.

Les signes VITE de l’AVC aident les élèves à sauver des vies!

Les héros peuvent prendre plusieurs formes.

Les signes VITE sont de l’information vitale qui prépare les enfants à reconnaître les signes de l’AVC afin de pouvoir y réagir.

Des enfants comme ceux-ci.

L’histoire d’Emily

À l’âge de neuf ans, Emily a appris les signes VITE de l’AVC lors d’une activité Sautons à son école de Prince George, en Colombie-Britannique. Une semaine plus tard, elle s’en est servie pour sauver la vie de sa grand-mère.

Lorsqu’Emily s’est rendu compte que sa grand-mère faisait un AVC à la maison, elle a su qu’il fallait agir VITE et obtenir de l’aide.

Lisez son histoire ici.

L’histoire de Max

Quelques jours après que Max, huit ans, ait appris les signes VITE de l’AVC lors d’une assemblée de lancement de Sautons, il a réalisé que son père en était victime en le voyant incapable de soulever une tasse avec sa main gauche.

Savoir comment agir VITE et obtenir de l’aide lui a permis de sauver la vie de son père.

Regardez son histoire ici.
^